Inventaire patrimonial > Lieux de culte

Chapelle de procession de Saint-Nicolas

Adresse : 1413 rue des Pionniers, Lévis, G7A 4L4

Année : 1768

La chapelle est classée le 6 décembre 1961, par le ministre de la Culture et des Communications, immeuble patrimonial. C’est en mars 1768 que M. Louis Nadeau donne un terrain à la fabrique de Saint-Nicolas pour y construire la chapelle. La construction se fera au cours de l’été. En 1870, M. Joseph Gosselin y effectue quelques réparations. Elle en subira d’autres en 1914, en 1969 et en 1994 à l’occasion des 300 ans de Saint-Nicolas. À près d’un peu plus de 1 km (1540 rue des Pionniers) se trouvait sa voisine, la chapelle de procession du sud-ouest qui a été déplacé aux Éboulements. La chapelle de procession de Saint-Nicolas est caractérisée par ses murs en pierres et crépis, son toit à deux versants un peu retroussés et la position du clocher à base carrée au sommet duquel se dressent une lanterne et une flèche surmontée d’une croix.

Ces petites chapelles purent se compter en grand nombre. Elles faisaient partie d’une coutume française médiévale qui est alors rapportée en Nouvelle-France. Ces chapelles par leurs petites tailles ne sont pas là pour remplacer les églises, mais bien pour les compléter. Elles sont souvent placées dans des villages et non loin de l’église mère, c’est d’ailleurs le cas de la chapelle de procession de Saint-Nicolas qui était située non loin d’une église aujourd’hui disparue. Ces chapelles sont souvent érigées en l’honneur de la Vierge, ou d’un autre saint. Elles sont intéressantes puisqu’elles se veulent plus près de l’individu et de la famille. Selon l’auteur Jean Simard, celles-ci contribuent à faire « descendre Dieu dans la rue ». Elles servent aussi de reposoir lors des grandes célébrations comme la procession du saint sacrement à la Fête-Dieu et aussi lors de manifestations liturgiques.

CHASSÉ, Béatrice et al. Les chapelles dites de procession construites avant 1875 et classées monuments historiques. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1982. 60 p.

COMMISSION DES BIENS CULTURELS DU QUÉBEC. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.

DORION, Jacques. « Chapelle de procession nord-est ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 408.

LABERGE, Raymond. « Les chapelles de procession : un souvenir architectural bien québécois». Continuité, no 61, 1994, p.11

LIEUX PATRIMONIAUX DU CANADA. «Chapelle de procession Saint-Nicolas». Agence Parcs Canada, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT), 2013.
http://www.historicplaces.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=4938&pid=0

RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. «Chapelle de procession de Saint-Nicolas». Ministère de la Culture et des Communication Québec, Gouvernement du Québec, 2012.
http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=92879&type=bien#.UbaBdfmOTZ5

ROBERT, Jacques. Les chapelles de procession du Québec. Québec, ministère des Affaires culturelles, 1979. 163 p.

SIMARD, Jean. L’art religieux des routes du Québec. Québec, les publications du Québec, 1995,56p.

VILLE DE LÉVIS. « Patrimoine architectural : patrimoine religieux : Chapelle de procession du Nord-Est. » Ville de Lévis, 2013. http://www.chaudiere.com/wm/debut.htm

VILLE DE SAINT-NICOLAS. « Promenade de découverte du patrimoine bâti». Ville de Saint-Nicolas, Ministère de la Culture et des Communications, Société Historique de Saint-Nicolas et de Bernières Inc.
http://www.ville.levis.qc.ca/arts_culture/pdf/Broch_stnicolas_complet.pdf

Dernières nouvelles

Nous joindre