Inventaire patrimonial > Objets et meubles religieux et orgues

Orgue de l'église Saint-Romuald

Adresse : 180 rue de Saint-Romuald, Lévis, G6W 3G9

Année : 1869

L’orgue Mitchell fait partie de l’église de Saint-Romuald et il date de 1865. La composition mécanique de l’orgue Mitchell occasionnait des bris constants et couteux à la paroisse. La restauration par Casavant et frères s’imposait pour régler le problème. Ainsi, l’instrument subit une restauration effectuée par la compagnie Casavant et frères en 1918. Selon l’historien de la ville de Lévis David Gagné, c’est 75% de l’orgue original qui fut reconstruit en 1918. En 1980, l’orgue subit un nettoyage et quelques petits réajustements furent faits au niveau de la composition instrumentale des jeux de l’instrument.

Louis Mitchell (1822-1902), il ouvre les portes de son propre atelier en 1861 et ferme en 1893. Ces orgues se retrouvent un peu partout dans le Québec. De 1855 à 1860, Mitchell est apprenti chez Samuel Russel Warren, facteur d’orgues. Plus tard, il s’associera à Charles Forté, de 1861 à 1865, leur succès est rapide. Vers 1870, sa réputation dépasse les limites du Québec, ses services sont demandés au Manitoba, Chicago, Ontario et bien d’autres. Il est reconnu pour sa fabrication de tuyau en étain pur ou avec alliage de plomb pour un meilleur son.

Casavant et Frères a été fondé en 1879 et une des plus importantes entreprises d’orgue au Canada. Elle fut fondée par Joseph-Claver et Samuel-Marie fils de Joseph Casavant. Joseph Casavant étant d’ailleurs un des premiers fabricants de notoriété d’orgue au Canada. Casavant père arrive au collège Sainte-Thérèse en 1834 pour étudier le latin. C’est alors qu’on lui confie un orgue inachevé. C’est plutôt l’orgue que ses études du latin qui monopolisèrent son temps et son intérêt. L’orgue fut terminé de restauré en 1840. En 1866, après une longue pratique du métier, il se retire. Les frères Casavant s’initieront plus tard à la fabrique d’orgues auprès d’Eusèbe Brodeur (l’établissement de Casavant père lui ayant été cédé). La réputation des frères fit rapidement le tour du Canada, en 1929 ils signaient leur 1355e instrument.

BOUCHARD, Antoine. « Casavant Frères». Encyclopédie Canadienne, Historica-Dominion, 2012. http://www.thecanadianencyclopedia.com/articles/fr/emc/casavant-freres

COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE DE SAINT-JEAN-CHRYSOSTOME ET DE SAINT-ROMUALD. «Patrimoine des églises Saint-Jean-Chrysostome et de Saint-Romuald». Communauté chrétienne de Saint-Jean-Chrysostome et de Saint-Romuald, Église catholique du diocèse de Québec, 2013.
http://www.sjc-sr.org/Fr/Patrimoine.asp

David GAGNÉ. Histoire de l’Église de Saint-Romuald. 2004, 77p. (Document non publié)

NOPPEN, Luc. Églises du Québec 1600-1850. Québec, Éditions FIDES, 1977, 298p.

NOPPEN, Luc, & MORISSET, Lucie K. Les églises du Québec un patrimoine à réinventer. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2005, 434p.

POUSSART, Annick. «Louis Mitchell». Encyclopédie Canadienne, Historica-Dominion, 2012.
http://www.thecanadianencyclopedia.com/articles/fr/emc/louis-mitchell

RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. «Mitchell Louis». Ministère de la Culture et des Communication Québec, Gouvernement du Québec, 2012.
http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=7788&type=pge#.UdGdf_mOTZ4

RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. «Orgue». Ministère de la Culture et des Communication Québec, Gouvernement du Québec, 2012.
http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=164041&type=bien#.UaIwCECOTZ4


Dernières nouvelles

Nous joindre